REFLEXION

13 blessés dans un accident sur la RN 02 à Oran

Un grave accident de la circulation est survenu, dans la journée d’avant-hier, sur la route nationale 02, exactement sur le tronçon reliant la commune de Messerghine à celle de Boutlélis, faisant un lourd bilan de 13 blessés, apprend-on de sources officielles.



13 blessés dans un accident sur la RN 02 à Oran
En effet, il s’agit d’une collision entre une voiture légère de marque Renault 19, conduite par le dénommé B.N., qui a été grièvement blessé au niveau de la tête, mais sans aucun grand danger, et un mini bus de type Toyota, activant sur la ligne Messerghine-Boutlélis avec à son bord 28 passagers, conduit par le dénommé K.M. âgé de 29 ans, qui a été légèrement blessé. Pour ce qui est des passagers, ce sont 11 personnes qui ont été victimes de différentes blessures, plus ou moins graves. Sur les 11 passagers figurent 03 enfants de 06, 11 et 12 ans, 02 femmes âgées de 34 et 40 ans, répondant aux initiales de Z.H. et I.F., et 06 hommes, les dénommés B.Y., R.N., B.K., K.M., R.M. et N.H., âgés respectivement de 25, 32, 56, 64, 38 et 19 ans. Sitôt avertis, les éléments de la protection civile des unités de proximité de Messerghine et Boutlélis se sont dépêchés sur les lieux du drame et ont commencé à procurer les soins nécessaires aux victimes, après les avoir dégagé des deux véhicules, avant de les évacuer vers les urgences médico-chirurgicales du centre hospitalo-universitaire d’Oran. Une enquête a été ouverte par les services de la gendarmerie nationale pour déterminer les circonstances exactes de cet accident. Il est à signaler que la semaine dernière, un accident similaire est survenu au niveau du pont de Saint Rémy, où un bus activant sur la ligne 39, reliant Chtaïbo au palais des sports est rentré en collision avec un camion transportant des bouteilles vides de gaz butane, faisant un lourd bilan de 17 blessés, dont 09 ont été évacués vers les UMC du CHU d’Oran. Pour rappel, dans cet accident, le pire a été évité, sachant que les bouteilles de gaz butane étaient vides, sinon, une véritable tragédie aurait pu se produire, et ça aurait été l’accident le plus meurtrier de toute l’histoire d’Algérie.

Yzidi.A
Jeudi 10 Novembre 2011 - 13:36
Lu 856 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+