REFLEXION

13 ans de réclusion pour avoir sauvagement égorgé son oncle à Oran



Le tribunal criminel près la Cour de justice d’Oran, a prononcé avant-hier une peine de 13 ans de réclusion criminelle à l’encontre d’un jeune homme âgé d’une trentaine d’années, répondant aux initiales de M.M, qui a été poursuivi de meurtre avec préméditation qui a fait perdre la vie à son oncle. Les faits de cette affaire dramatique remontent au mois de juillet de l’année écoulée, à la localité de Boufatis, où les services des urgences médicales de Mohguen ont admis un homme dont la gorge complètement tranchée, ce qui lui a causé une intense hémorragie, conduisant à sa mort juste après son admission à l’hôpital. Aussitôt, une enquête a été mise en branle par les services de la gendarmerie nationale en vue de déterminer les circonstances exactes du drame. Au cours des investigations, il est apparu que la victime qui réside à Benfréha, s’est disputée avec l’un de ses neveux, à cause d’un téléphone portable d’où il a tenté de le corriger pour son comportement irrespectueux envers lui. Se sentant humilié, le suspect s’entremêle pour défendre son frère, alors il s’accrocha à son tour avec son oncle qui tenta de le frapper avec une faucille qu’il portait dans ses mains. Le suspect qui n’est autre que le neveu de la victime, après avoir esquivé, à un coup fatal, s’empara à son tour d’un poignard et alla l’enfoncer par deux coups, le premier au thorax, et le second, encore plus atroce au cou, pour ensuite se sauver en courant jusqu’à ce qu’il se fait coincer. Devant le juge d’instruction, le suspect a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de tuer son oncle, qui avait humilié et insulté sa femme, ce qui l’avait mis hors de lui et qu’il exhiba une arme blanche pour lui faire peur. Mais le rapport légiste, a déterminé que la cause de la mort de la victime est due au coup de poignard pointé sévèrement sur la partie du cou, et que la mort était intentionnelle du fait que le suspect, est allé jusqu’à trancher la gorge de son oncle, ce qui lui a couté une peine de 13 ans de prison ferme.             

Touffik
Samedi 5 Avril 2014 - 11:23
Lu 309 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+