REFLEXION

12 blessés dans un carambolage entre 4 voitures à Oran



12 blessés dans  un carambolage entre 4 voitures à Oran
Un grave accident de la circulation est survenu, dans la matinée d’avant-hier, sur un boulevard périphérique, dans le tronçon reliant le rond-point d’El Bahia et la cité Emir Abdelkader, faisant un lourd bilan de 12 blessés, apprend-on de sources officielles relevant de la protection civile. En effet, et selon notre même source, il était environ 12h quand le drame se produisit. Il s’agit d’un carambolage entre 04 voitures de marque Renault Clio, Renault 21 appartenant à un   chauffeur de taxi, une Ford et une Suzuki, qui a causé des blessures à 12 personnes, dont 08 hommes, âgés entre 20 et 61 ans, et 04 femmes âgées entre 25 et 72 ans, nous ajoutera notre même interlocuteur. Sitôt alertés, les agents de la protection civile se sont rendus sur les lieux du drame, et c’est le choc. Même les sapeurs pompiers n’ont pas pu croire leurs yeux, sachant qu’ils se sont retrouvés devant une situation très délicate. Mais malgré cela, on peut dire qu’ils sont déjà entrainés sur ce genre de catastrophe. Dans un premier temps, les pompiers ont demandé un renfort, et entre temps, ils ont commencé à soutenir  moralement les victimes, qui étaient coincées dans les véhicules, et  ont tenté de faire sortir quelques personnes des voitures. Par la suite, les sapeurs pompiers ont attendu jusqu’à l’arrivée du matériel de désincarcération, afin de dégager le reste des victimes qui n’ont pas pu être dégagées des voitures. Fort heureusement que ce drame n’a pas fait de mort. Une fois tout le monde sorti, les ambulanciers ont évacué les blessés vers les urgences médico-chirurgicales du centre hospitalo-universitaire d’Oran, là où  certains se trouvent toujours sous surveillance médicale. Par ailleurs, les agents de la protection civile ont été très rapides  lors de cette opération de sauvetage, et la circulation routière n’est pas restée bloquer trop longtemps, mais malgré cela, on ne peut pas ignorer qu’il y a eu une grande perturbation, et les automobilistes se sont vus dans l’obligation d’effectuer de grande déviation afin de rejoindre leurs lieux de travail ou leurs domiciles. Une enquête judiciaire a été ouverte par les services de l’ordre pour déterminer les causes exactes qui ont provoqué ce drame, qui a fait beaucoup plus de peur que de mal.                   

A.Yzidi
Mardi 21 Février 2012 - 11:14
Lu 599 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+