REFLEXION

115 morts sur les routes d’Oran

Bilan du 2ème commandement de la gendarmerie nationale

L’insécurité routière a pris une importante tournure au niveau des wilayas de l’Ouest du pays selon les informations recueillies auprès des éléments de l’escadron routier de la Gendarmerie nationale qui nous ont affirmé qu’ils ont été intransigeants quant aux infractions au code de la route à travers les wilayas de l’Ouest du moment où ils sont arrivés à retirer plus de 246 000 permis de conduire pour les infractions graves au code de la route, notamment l’excès de vitesse, la première cause des accidents de la circulation au niveau national.



Selon le bilan du deuxième commandement de la Gendarmerie nationale, 246 508 permis de conduire ont été retirés à des automobilistes infracteurs au code de la route au niveau de tout l’Ouest algérien. Selon la Gendarmerie nationale, le nombre de permis de conduire retirés en 2012 est quatre fois plus important qu’en 2011. Les gendarmes ont également établi 10 502 contraventions à travers les routes des wilayas de l’Ouest. Les gendarmes notent dans leur carte routière 185 points noirs. Le plus grand nombre d’accidents de la circulation a été enregistré sur ces routes «points noirs». En 2012, les gendarmes ont enregistrés 7 004 accidents de la circulation. Sur les routes de l’Ouest du pays, 852 personnes sont mortes suite à des accidents de la circulation. Il en a résulté également 12 336 blessés. Oran a été classée première au niveau Ouest quant au nombre des accidents de la circulation, aux blessés et aux morts : 876 accidents, 1 698 blessés et 115 morts ont été enregistrés sur les routes de la wilaya d’Oran. A Oran, les causes des accidents sont à 91,80% relatifs au facteur  humain.   

Medjadji H
Mardi 19 Février 2013 - 11:13
Lu 198 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+