REFLEXION

11 haraga dont deux mineurs de 15 ans, interceptés par les gardes cotes à Mostaganem



On vient d’apprendre de source digne de foie que 11 haragas dont 2 mineurs de 15 ans, ont été interceptés par les gardes côtes, au large du littoral de Mostaganem. Les onze jeunes aventuriers, sont tous en bonne santé et ont été acheminés vers l’hôpital pour subir l’habituelle visite médicale. Rien ne semble dissuader les jeunes, qui sont prêt à tout pour tenter le voyage fou. Les réseaux chargés d’organiser ces voyages, sont entrain de se faire leur beurre sur le dos des jeunes, qui sont inconscient du danger qu’ils encourent mais aussi du mal qu’ils causent à leurs familles respectives quand ils décèdent ou disparaissent en plein mer. Quotidiennement, nous recevons des mères en détresse, exhibant des photos de leurs progénitures, qui pour la plupart sont sortis pour ne plus revenir. Ce n’est que par la suite que ces mères découvrent par l’intermédiaire de certains amis proches de leurs enfants, que ce dernier a tenté l’aventure. Commence alors une attente sans fin parfois et beaucoup de ces aventuriers, qui décèdent en mer ou disparaissent ne sont jamais retrouvés. Ces mères n’arrivent même pas à faire leur deuil et demandent souvent juste une dépouille pour mettre fin à leurs souffrances…        

Moulay
Mardi 24 Janvier 2012 - 11:05
Lu 567 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+