REFLEXION

100 employés paralysent la station de dessalement de Mers El Hadjadj



100 Employés au niveau du chantier de génie civil à la société chinoise CGC ont paralysé hier la station de dessalement de l'eau de mer de Mers El Hadjadj pour protester contre la ponction de 12000 dinars de leurs salaires. Selon certains représentants des travailleurs ce mouvement de protestation est lié aussi au transfert de certains employés vers d'autres services en violation aux clauses du contrat qui les lie avec la société chinoise, ce qui  a contribué à revoir leurs salaires à la baisse. D’autre part, nos interlocuteurs dénoncent l'absence de couverture sociale, sachant que de nombreux travailleurs sont exposés aux risques des accidents de travail. Les contestataires se sont plaints également de l'absence du transport, ce qui contraint la  majorité d'entre eux à parcourir des kilomètres pour arriver à leurs lieux de travail. Tous ces problèmes ont été à l'origine hier de l'arrêt de travail au niveau de ce projet de grande importance pour la région d'Oran, sachant, qu'une fois achevé, il pourra approvisionner la wilaya d'Oran à hauteur de 500 000m3/jour. Par ailleurs, il faut relever que la réunion ayant regroupé l'administration avec les contestataires a permis de dissiper de nombreux malentendus à commencer par l'annulation de la décision de transfert et le maintien des salaires conformément aux clauses du contrat.         
                     

Medjadji H
Lundi 27 Février 2012 - 10:29
Lu 262 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+