REFLEXION

10 millions d’Algériens pauvres dans un pays riche en pétrole

5 MILLIARDS DE DINARS DEBLOQUES POUR L’OPERATION « SOLIDARITE-RAMADHAN 2012 »

Les derniers chiffres évoqués par le ministre de la solidarité sur la pauvreté en Algérie ont démontré une hausse inquiétante du nombre des pauvres dans notre pays. A en croire ces chiffres, il y’aurait 1,3 million de familles pauvres en Algérie. Des statistiques loin de la réalité si l’on se base sur les chiffres avancés par les associations caritatives qui évaluent le nombre de pauvres dans notre pays à plus de 10 millions.



10 millions d’Algériens pauvres dans un pays riche en pétrole
Devant ce phénomène qui prend de l’ampleur, le gouvernement algérien se trouve chaque année obligé à débloquer des sommes importantes pour prendre en charge ces nécessiteux et comme à chaque année, à l’approche du mois de Ramadhan, le ministère de la solidarité  a débloqué une somme de 5 milliards de dinars pour une action de solidarité avec les familles pauvres. En effet, une importante enveloppe financière a été allouée  à la commission nationale interministérielle chargée de la préparation de l’opération « Solidarité-ramadhan 2012″ a rapporté le journal électronique Algérie 1. C’est ce que le ministre de la Solidarité nationale et de la Famille, Said Barkat a annoncé aujourd’hui à l’occasion de l’installation  de cette commission à Alger. L’opération « Solidarité-ramadhan » consiste en l’ouverture de centres de l’iftar (rupture du jeûne) et la distribution de kits alimentaires et de repas chauds. Le ministère de la Solidarité nationale est chargé du suivi de l’opération dont la gestion est confiée aux communes, aux assemblées élues et aux commissions de wilaya installées au niveau local, a fait savoir  Barkat. Il a, par ailleurs, insisté sur l’apport des bénévoles et des âmes charitables à cette opération, soulignant la nécessité de préserver la dignité des bénéficiaires lors de la distribution des kits alimentaires. S’agissant du nombre de  familles nécessiteuses qui bénéficieront de kits alimentaires,  Barkat l’a estimé à plus d’un million. « Au total, 1,3 million de familles nécessiteuses bénéficieront de kits alimentaires », a précisé le ministre. La valeur de chaque kit alimentaire varie entre 3.500 et 5.000 DA. Il comporte des denrées alimentaires de premières nécessité : semoule, farine, sucre, café, riz, légumes secs, huile de table et lait en poudre  selon les précisions fournies par  Barkat qui n’a pas manqué de relever  que dans certaines communes les kits alimentaires seront d’un coût pouvant atteindre les 7.000 DA et plus. Le ministre de la Solidarité nationale a précisé que la distribution de ces kits s’effectuera deux fois durant le ramadhan. S’agissant du projet d’octroi d’une aide financière (chèque) au profit des familles démunies bénéficiaires de l’opération Solidarité-ramadhan, le ministre, sans l’écarter « définitivement » à l’avenir,  a indiqué qu’il n’était pas à l’ordre du jour.

Riad
Mardi 12 Juin 2012 - 22:16
Lu 2722 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par fmaryam le 13/06/2012 09:15
croisons les doigts pour que ça n'aille pas aux riches..!! il faut une commission de surveillance dans les APC..

2.Posté par Ghodbane3labladi le 13/06/2012 12:55
Encore faudrait-il définir à partir de quel revenu et de quelles conditions d'habitat et d'accès au soins on est pauvre ! Si on applique les critères des Nations Unis, il y aura plus que 10 millions de pauvres en Algérie. Votre article risque de mécontenter le Ministre des Affaires Religieuses qui a dit qu' il n'y a pas de pauvres en Algérie". Il y a en plus plus d'écarts de revenus en Algérie que dans les pays capitalistes . Il n'y a qu'à prendre quelques exemples : le salaire d'un gendarme, d'un policier, d'un juge, d'un chef de daïra, d'un wali, d'un ministre, du président de la république et calculer combien de fois ils valent le SNMG (salaire minimum qui est de 18 000 DA) et ensuite comparer les même salaires en France par rapport au SMIC (salaire minimum français qui est de 1070 euros net). Un petit exemple : 60 millions de centimes pour un ministre algérien, soit plus de 33 fois de SNMG ! Et ce n'est que la partie déclarée ! Un ministre français ne touche pas 33 fois le SMIC français, c'est-à-dire 35663 euros. A titre d'exemple, l'ex président français, Nicolas Sarkozy percevait moins de 19 000 euros et sa retraite est de 12 000 euros. L'actuel président français, François Hollande, va réduire de 30 % le salaire du président et celui des ministres et fixer la retraite du futur président de la république à 6 000 euros.

3.Posté par yasmin le 13/06/2012 14:09
il y a des pays qui n'ont ni pétrol ni gaz et ils assument le pouvoir d'achat de leurs citoyens et les populations imigrés chez eux dans tout les domaines ;soins logements éducation en plus en donnent un salaire aux chomeures.se ke je sais qu'il ya une malidiction qui touche tout les pays ki on le pétrol nommé moi un pays que sont peuple est rassasié,? n'aller dans le golf car le peuple est aussi mésirable ke cz nous.

4.Posté par Ghodbane3labladi le 13/06/2012 22:36
A Yasmin. Ces pays qui n'ont pas de pétrole ont des idées et des bras. Chez eux, l'aide aux nécessiteux provient du travail des autres concitoyens. Et il faut le dire, aussi de l'exploitation des richesses des pays du Sud avec la complicité de nos dirigeants. Ces pays ont aussi du pétrole : Quand une société étrangère trouve du pétrole chez nous , elle en prend 49 %. Entre 49 et 51 % quelle différence ? Surtout avec une bonne gestion et une répartition plus juste des richesses d'un côté et la gabegie et la rapine de l'autre. Pas plus tard qu'hier, j'ai dit à un barbu de chez nous : " Trouve-moi un seul pays musulman où il y a autant ( et pas plus) de justice que dans les pays chrétiens sécularisés."

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+