REFLEXION

10 ans de prison pour les agresseurs de l’officier de la gendarmerie



Lors de son audience du 7 février 2012, le tribunal correctionnel de Mostaganem, a jugé les deux agresseurs de l’officier de la gendarmerie, les dénommés B.Y et F.A, âgés tous deux de 27 ans. Les faits remontent à la journée du 24 décembre 2011, lorsque l’officier de gendarmerie, qui empruntait le jardin de l’Emir Abdelkader, situé en plein centre ville de Mostaganem, aux environs de 11h, fut agressé par deux jeunes, qui le délestèrent de son portable sous la menace d’armes blanches et le blessèrent grièvement.  Malgré que celui-ci les ait informés qu’il était un officier de gendarmerie  pour les dissuader, les deux jeunes persistèrent et s’en prendront malgré  tout à lui, une fois leur forfait accompli, ils ont pris la fuite.  Après avoir déposé une plainte,  l’un des agresseurs sera identifié par la victime, il s’est avéré que le mis en cause  était un récidiviste et un  habitué de la maison de redressement et fiché chez les services de police. Deux heures après le dépôt de plainte, les deux agresseurs seront  arrêtés au niveau d’Ain-Sefra, juste à l’endroit où se vendent impunément les portables d’origine douteuse. Ayant reconnu les faits devant le juge, les deux malfrats ont été condamnés à 10 ans de prison, et à une amende de 10 millions chacun, après que le procureur ait requis  20 ans, pour les deux mis en cause.           

MAR
Samedi 10 Mars 2012 - 11:16
Lu 429 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par BELMADI le 10/03/2012 14:47


POURQUOI N'A T-IL PAS UTILISé SON ARME DE SERVICE ? IL FALLAIT LES BUTER TOUS LES DEUX ..CES MALFRATS NE FONT QUE DU MAL .....DONC A LIQUIDER PHYSIQUEMENT PUISQUE NUISIBLES A LA SOCIETé.

2.Posté par berraho le 10/03/2012 16:44
Pour moi ce n'est pas un officier de Gendarmerie Nationale qui est entrainé devant des situation plus pire que cette agression qui n'est en réalité que l'oeuvre de petits malfrats.

3.Posté par chera charef le 10/03/2012 22:27
ces malfrats ne reculent devant rien,genéralement c est des recidivstes ils s attaquent a tout venant,ils choisissent leurs proies,surtout,les femmes,les personnes agees et les malades..
les services de securité sont depassé par ce phénomene quotidien.le citoyen algerien reste spectateur sans intervenir par peur,ou par crainte des représailles

4.Posté par yacine le 11/03/2012 14:12
c'est bien vive la justice mais ce qui est étonnant et la question se pose pourquoi ces deux délinquants ont été arrété deux heures apres leurs actes c'est parceque la victime est un officier de gendarmerie mais nous les citoyens normeaux ,nos plaintes se sont jamais pris aux serieux et aucun effort n'est employé par les services de securite pour reagir afin nous poussions vivre dans la securité,alors eux qui pensaient que ce microbes touchait que la population simple a tort ,ce fléau est comme une innondation il prond tous il ne recule devant rien,que la population bougent afin que ces délinquant cessent leurs agressions et que la justice fait son travail

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+