REFLEXION

10 HARRAGA ONT PERI EN MER LA SEMAINE DERNIERE : Le cadavre d’un harrag repêché en mer



Le corps déposé à la morgue de l’hôpital d’Arzew, a été repêché par un bateau de marchandises, au large d’Arzew. Selon les premiers éléments d’informations recueillis, le cadavre répond aux initiales  aux initiales de  G. Mokhtar, âgé de 30 ans. La dépouille mortelle devait être  acheminée hier,  vers le domicile mortuaire  sis à Belvédère à Mostaganem. Aussi, les informations parvenues font état que ce jeune homme faisait partie du groupe  des quinze jeunes qui ont tenté l’aventure à partir de Cap Carbon à Arzew pour rejoindre l’autre rive de la méditerranée ( Voir réflexion du 16.01.2011). En effet, quinze jeunes ont tenté  hier,  l’aventure à partir de  Cap Carbon à Arzew, à bord d’une embarcation de fortune à destination de la péninsule Ibérique. L’embarcation paraissait en difficulté, lorsqu’un  navire  étranger qui naviguait  dans les eaux internationales l’aurait intercepté. Cinq  jeunes ont pu être repêchés et sauvé ainsi d’une mort certaine par contre, dix autres, croit-on savoir sont portés disparus.  Les cinq repêchés, ont été remis aux services de sécurité des leur descente du bateau. Ramenés à bon port,  Ils ont été pris en charge par la gendarmerie nationale de Mers-El-Hadjadj (Oran). Les cinq harrag, seront certainement auditionnés comme l’exige la loi, et présenté devant le procureur de la République près le tribunal compétent. Ils étaient  une quinzaine de jeunes, au départ  à vouloir quitter le territoire national clandestinement, mais ce ne sont que cinq qui ont été sauvés. Malgré les mesures strictes prises afin d’empêcher les dizaines de Harraga le long des 1200 kilomètres du littoral et malgré les grands moyens déployés dans ce sens, le nombre de candidats à l’émigration clandestine ne cesse d’augmenter. Attirés par les sirènes de l’autre rive de la méditerranée, des centaines de jeunes bravent la mort pour tenter de réaliser le rêve d’accoster au port d’un de leurs pays de rêve. La gente féminine semble elle aussi tentée par la Harga, comme il a été constaté à l’ouest du pays.                        

Riad
Vendredi 21 Janvier 2011 - 18:01
Lu 767 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+