REFLEXION

03 morts et 03 blessés dans deux accidents de la route à Oran



Deux graves accidents de la circulation sont survenus, dans les journées de lundi et mardi derniers, dans deux différentes régions de la capitale de l’Ouest, faisant 03 morts et 03 blessés, apprend-on de sources hospitalières. En effet, et d’après notre source de l’hôpital d’Aïn El Turck, le premier drame a eu lieu, lundi soir, vers les coups de minuit, au niveau de la corniche oranaise, à hauteur de Bousfer Plage, où une collision entre deux voitures de marque Dacia et Renault Mégane a fait 02 morts. Dans un premier temps, l’accident avait fait deux blessés graves. Il s’agit du chauffeur de la Dacia, un sexagénaire, répondant aux initiales de D.S, et le passager de la Mégane, un jeune homme de 21 ans, dénommé F.A., qui ont été, tous les deux, victimes d’un grave traumatisme crânien. Sitôt alertés, les éléments de la protection civile se sont dépêchés sur les lieux du drame, et ont évacué les deux victimes vers l’hôpital d’Aïn El Turck, où elles ont été directement admises aux blocs opératoires. Mais malheureusement pour nos deux blessés, ils ont rendu l’âme peu de temps après leur admission au service de la réanimation du même hôpital. Sa dépouille a été acheminée vers la morgue du même établissement hospitalier. Par ailleurs,  concernant le second sinistre, il est survenu au niveau du chemin reliant les localités de Hassi Bounif et Hassi Ameur, à hauteur de la société de Cevital. Il s’agit, là aussi, d’une collision entre deux voitures de marque Renault Express, dont le chauffeur a pris la fuite, et une Renault Kangoo, avec à son bord 04 personnes. Dans un premier temps, selon notre source des urgences médicochirurgicales du centre hospitalo-universitaire d’Oran, le drame n’avait fait que 04 blessés, dont un grave. Ce dernier est un jeune homme de 24 ans, répondant aux initiales de M.O, qui a été victime d’un traumatisme crânien et d’une fracture à l’épaule, alors que les trois autres s’en sont sortis avec de légères blessures. Sitôt avertis, les sapeurs pompiers se sont rendus sur les lieux du drame, et ont procédé à l’évacuation de deux blessés, vers les UMC du CHU d’Oran, alors que les deux autres ont reçu les soins nécessaires sur place. Quant au blessé grave, il a été directement admis au bloc opératoire, où il rendra l’âme. Sa dépouille a été déposée au niveau de la morgue de l’Etablissement Hospitalo-universitaire (EHU) 1er novembre, de l’USTO, et une enquête a été ouverte par les services de sécurité du chef lieu.         

A.Yzidi
Mercredi 30 Mai 2012 - 22:01
Lu 361 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+